En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut

téléchargement.jpg

Synopsis :

Devant leur petit garçon, ils dansent sur « Mr.Bojangles » de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Titre original : En attendant Bojangles

175 pages 

Folio

6,60 €

Lecture V.O

Mon avis :

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce roman, c’est le personnage du petit garçon et sa façon de voir les choses. Sa façon d’interpréter les choses est très originale et innocente. Ce roman est très différent de mes lectures habituelles et il m’a beaucoup intéressée. J’ai également beaucoup aimé le personnage du père, un véritable repère dans ce roman. J’ai moins apprécié la mère à cause de son côté imprévisible mais je suis sûre qu’elle saura plaire à d’autres lecteurs. La fin était prévisible mais touchante néanmoins. Une citation dans les dernières pages du roman m’a beaucoup touchée mais je ne peux pas vous la partager car je vous gâcherais la fin du roman. J’ai également beaucoup apprécié la maîtrise de la langue par l’auteur, ce qui a rendu ma lecture très fluide et agréable.

14/20

Publicités

Le pays des contes T2 de Chris Colfer

dce834eb9315f1c60a24d76b30060610

 

[ALERT SPOILERS]

Synopsis :

Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

Titre original : The Land Of Stories, book 2: The Enchantress Returns

473 pages

Michel Lafon

16,95 €

Lecture V.F 

Mon avis :

Le pays des contes est définitivement une saga qui me transporte complètement dans son univers. J’ai adoré ce deuxième tome tout comme le premier. Les personnages et l’intrigue sont passionnants. J’apprécie Conner de plus en plus. Ce tome m’a beaucoup intéressée, de ce fait je l’ai lu assez rapidement. Ce tome est différent mais il est aussi captivant. La fin a bien failli me faire pleurer, en tout cas elle m’a beaucoup touchée. Je ne vais pas lire le troisième tome tout de suite pour changer un peu et savourer encore plus mes prochaines retrouvailles avec cet univers.

17/20

Le pays des contes T1 de Chris Colfer

81jZMGpbO9L

Synopsis :

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Titre original : The Land Of Stories, book 1: The Wishing Spell 

414 pages 

Michel Lafon

16,95 €

Lecture V.F

Mon avis :

J’ai vraiment apprécié ce premier tome. Au début il y avait quelques clichés mais ils ne m’ont pas dérangé, pour cette lecture j’ai vraiment été une lectrice passive. J’ai été transportée par l’univers et la plume de l’auteur (je l’avais déjà découvert avec Struck que je vous recommande par la même occasion). J’ai trouvé les personnages très intéressants et j’ai aimé leur évolution. On retrouve deux enfants de douze ans très différents et au fil de leurs aventures ils vont devoir mûrir et chacun à leur façon, évoluer. J’ai également aimé ce que l’auteur fait des contes et des personnages déjà existants. J’ai trouvé que l’histoire de ce premier tome avait beaucoup de crédibilité. Evidemment, je vous le recommande. J’ai, d’ailleurs, tellement aimé ma lecture que j’ai enchaîné directement avec le tome 2.

17/20

Everything Everything de Nicola Yoon

couv7794239

Synopsis :

 » Everything, everything est vraiment TOUT :

puissant, charmant, déchirant, et si prenant

que je l’ai dévoré d’une traite. L’un des rares romans

qui vous élèvent, vous brisent

et vous nourrissent en même temps. »

Jennifer Niven, auteur de Tous nos jours parfaits

Titre original : Everything, everything

358 pages

Bayard

16,90 €

Lecture V.F

Mon avis :

Je publie cet article aujourd’hui car je me suis rendue compte que je ne l’ai pas publié lorsque j’ai lu ce livre il y a plus d’un an. Pourtant ce livre a été un vrai coup de coeur. Je me suis plongée dans cette histoire sans aucune autre indication que la citation au dos, et en voyant que Jennifer Niven (qui a écrit un de mes romans favoris Tous nos jours parfaits) l’avait adoré, ça m’a suffit. J’ai vraiment été conquise par ce roman, je l’ai lu presque d’une seule traite. Les rebondissements et les personnages m’ont vraiment captivée. C’est le premier livre que j’ai lu de Nicola Yoon et elle m’a vraiment impresionnée. Par la suite j’ai lu The sun is also a star qui m’a confortée dans l’idée que Nicola Yoon est maintenant une de mes auteures préférées. Je vous conseille de lire ses livres sans plus tarder.

De plus, je vous conseille l’adaptation d’Everything everything au cinéma.

19/20

La dernière étoile de Rick Yancey

couv20746611.jpg

[ALERT SPOILERS]

Synopsis :

Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes. En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains.

Titre original : The Fifth Wave, book 3 : The Last Star 

415 pages

Robert Laffont 

17,90 € 

Lecture V.F

Mon avis :

Je publie cet article aujourd’hui car je me suis rendue compte avec stupéfaction que je ne l’ai pas publié lorsque j’ai lu ce livre il y a un an. Mieux vaut tard que jamais. Je dois dire que j’ai appréciée cette lecture. J’ai trouvé que c’était une fin intéressante à cette trilogie, elle m’a quand même beaucoup surprise. Les personnages ne m’ont pas déçue, j’ai adoré Evan et Cassie. Mais aussi Ringer que j’ai appris à aimer au fil de la saga. La plume de Rick Yancey m’a convaincue tout le long de la trilogie. Je vous la conseille très fortement.

J’ai également été convaincue par l’adaptation du premier tome au cinéma (La 5ème vague réalisé par J.Blakeson) et par le talent de Chloë Grace Moretz, je vous conseille donc également ce film. Malheureusement, la suite ne sera pas adaptée ce qui me déçoit beaucoup.

17/20

J’ai égaré la lune d’Erwan Ji

9782092580073.jpg

Synopsis :

Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”. Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”. Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.

Titre original : J’ai égaré la lune 

459 pages 

Nathan 

16,95 €

Lecture V.O

Mon avis :

Tout d’abord je n’ai pas lu J’ai avalé un arc-en-ciel ce qui ne m’a pas empêchée de comprendre ce second tome. Au début du roman, j’ai adoré Aiden et Capucine mais au fil de l’histoire j’ai détesté les agissements de Capucine. Donc j’ai eu de plus en plus de mal à apprécier ce personnage. J’ai tout de même appris beaucoup de choses sur le Japon et sa culture. La fin m’a très peu touchée en raison de mes sentiments à propos de Capucine, de plus, je l’ai trouvée un peu tirée par les cheveux. L’histoire dans l’ensemble m’a quand même plu sur certains points. Le roman est sauvé par les autres personnages (à part Soo-Jin) qui sont vraiment pétillants et attachants. J’ai l’intention de lire J’ai avalé un arc-en-ciel dans le futur.

« La vie ce n’est pas attendre que les orages passent, c’est apprendre à danser sous la pluie. »

14/20

Ce qui nous lie de Samantha Bailly

81Lj7Gd613L.jpg

Synopsis :

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Titre original : Ce qui nous lie 

282 pages 

Milady Romance 

15,20 €

Lecture V.O

Mon avis :

Ce livre a été une petite déception pour ma part. J’ai apprécié le personnage d’Alice et son développement. Mais j’ai très peu accroché aux autres personnages (notamment Raphaël que j’ai trouvé inutile) et à l’intrigue principale ce qui est plutôt dommage. C’est un petit roman qui se lit très vite malgré tout. Malheureusement j’ai l’impression d’être passée à côté de l’histoire. J’ai préféré Nos âmes jumelles de la même auteure que je vous recommande plus que Ce qui nous lie.

13/20

La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker

711DRxaZhfL.jpg

Synopsis :

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Titre original : La vérité sur l’affaire Harry Québert

664 pages

Editions de Fallois

22 €

Lecture V.O

Mon avis :

J’ai été complètement emportée par cette enquête et j’ai vraiment aimé le personnage de Marcus Goldman et du sergent Gahalowood ainsi que leur relation. C’est une histoire qui compte beaucoup de rebondissements. Pour ma part j’ai été conquise par la plume de Joël Dicker. Et cette lecture m’a donné très envie de lire La disparition de Stéphanie Mailer. Si vous n’avez jamais lu La vérité sur l’affaire Harry Québert bien qu’il soit paru en 2012 (vous pouvez arriver après tout le monde, comme moi) et bien je vous le recommande vivement.

18/20

Ma raison de respirer de Rebecca Donovan

ma-raison-de-respirer-746764-264-432

[ALERT SPOILERS]

Synopsis :

Deux ans après avoir brisé le coeur d’Evan, Emma ne parvient pas à l’effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l’armure d’Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l’assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l’adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu’à une rencontre décisive,
qui bouleversera toutes ses certitudes…

Titre original : Breathing, book 3 : Out of breath

571 pages 

Pocket Jeunesse

18,90 €

Lecture V.F

Mon avis :

J’ai encore moins apprécié le personnage d’Emma dans ce troisième tome notamment à cause du fait que je n’ai pas toujours compris ses agissements. Evan, lui, reste mon personnage préféré de cette trilogie bien qu’il m’ait un peu exaspéré quelques fois. L’histoire de ce troisième tome ne m’a pas vraiment marquée. Je trouve que la fin de ce tome est une bonne conclusion à la trilogie même si elle était un peu facile. J’ai quitté cette trilogie comblée et je la recommande malgré les petits défauts qu’elle peut avoir.

16/20

Ma raison d’espérer de Rebecca Donovan

ma raison d'esp_rer

[ALERT SPOILERS]

Synopsis :

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerais ça pour rien au monde. »

Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regarde des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant.

Titre original : Breathing, book 2 : Barely Breathing 

600 pages 

Pocket Jeunesse 

18,90 €

Lecture V.F

Mon avis :

J’ai passé un très mauvais moment avec ce second tome, du fait que j’avais beaucoup plus de mal à ressentir de l’empathie pour Emma. Dans le premier tome, c’était plus facile de comprendre sa douleur mais dans celui-ci je n’ai pas compris ses choix et je n’ai vraiment pas aimé ses relations, autant avec Sara qu’avec Evan. Au contraire, j’ai eu beaucoup de compassion pour Evan car on comprend mieux sa vision de la fin du premier tome. J’ai détesté Analisa et Jonathan dès leur apparition. J’ai été très déçue de cette lecture et particulièrement de la fin de ce tome. Je ne m’attends pas à grand-chose du troisième. Néanmoins, je le lirais rapidement afin de terminer cette saga.

11/20